top of page

La Vie est belle, le film intemporel qui traverse les générations

Dernière mise à jour : 20 déc. 2023


L'affiche du film « La Vie est Belle » (1987).

L'affiche du film « La Vie est Belle » (1987). | Crédit : Lamy Films/Stephan Films/Sol’Œil Films/Véra Belmont/Mweze Ngangura/Benoît Lamy

─────────────────────────────────


Depuis sa sortie en 1987, le film La Vie est belle ne cesse d'escompter le succès à travers les différentes générations en République démocratique du Congo. Réalisé par Mweze Ngangura et Benoît Lamy, ce long métrage a connu la participation d'artistes de renom comme Papa Wemba.


La scène se déroule au Zaïre. Papa Wemba depuis son village, envisage de devenir grand artiste du pays. Dès lors, il choisit de rejoindre Kinshasa afin de concrétiser son ambition.


Kourou, comme on l'appelle dans ce film, a énamouré à première vue, une écolière (Kabibi) à bord d'un véhicule décapoté qui emmènent un parterre de passagers villageois dans la capitale. Cette admiration lui pousse également à draguer la fille.

─────────────────────────────────


Papa Wemba (Kourou) et Bibi Krubwa (Kabibi) lors du tournage du film « La Vie est Belle » à Kinshasa. (1986) | Crédit : Loïc Quentin/Lamy Films/Stephan Films/Sol’Œil Films/Véra Belmont/Mweze Ngangura/Benoît Lamy

─────────────────────────────────


Sur place, Kourou vit le calvaire dans la périphérie où les habitants se réveillent à l'aurore pour rentrer au crépuscule. Un milieu émaillé de musiciens talentueux à l'instar de Pepe Kale. Cependant, il bosse durement, question de s'imposer dans la sphère musicale et affronter la vie quotidienne.

L'homme a travaillé comme domestique chez Nvouandou, qui est aussi sous le charme de Kabibi. À l'insu de son patron, Papa Wemba a pu convaincre la jeune dame. Cette dernière a éjecté Nvouandou, devenu plus tard son partenaire afin de préserver l'amour harassant au valet.


Cette union s'est perpétuée face aux obstacles mettant en duel le chef et son domestique. Malgré cela, la relation entre Kourou et Kabibi a fini par convaincre tout le monde, voire ceux qui détestaient le duo.


D'ailleurs, Nvouandou, qui a demandé la main de la jeune fille a rendu le tablier en faveur de Kourou, grâce au concert qu'il a délivré en remplacement de Pepe Kale qui s'est évanoui à l'entame du show.

─────────────────────────────────


Les acteurs du film « La Vie est Belle » lors du tournage du film à Kinshasa. (1986) | Crédit : Loïc Quentin/Lamy Films/Stephan Films/Sol’Œil Films/Véra Belmont/Mweze Ngangura/Benoît Lamy

─────────────────────────────────


Kourou a également exercé l'application de peinture avant d'embrasser le nettoyage de chaussures. Durant cet exercice, il a improvisé le refrain franco-lingala : travaillez prenez de la peine, c’est le fond qui manque le moins, na beta libanga po ete na zwa mosolo, na motoki na yo nde ozwi lifuta”. Ce morceau marque même la référence du film.


Il sied de noter que La Vie est belle met en exergue la musique et la quotidienneté des jeunes kinois. À savoir la sape, la musique, libanga (travail). Ce film est synchronisé avec des musiques qui rayonnaient à l'époque. Notamment, Papa Wemba, Klodye, Zaïko Langa Langa et d'autres.

─────────────────────────────────

​LES ACTEURS

​DANS LE FILM

​Papa Wemba

​Kourou

Bibi Krubwa

Kabibi

Landu Nzunzimbu Matshia

Mamou

​Emoro

lui-même

Pepe Kalle

​lui-même

​Kanku Kasongo

​Nvouandou

​Lonkinda Mengi

​Feza Nzazi

​Kalimazi Lombume

​Mongali

​Mazaza Mukoko

​Mama Dingari

​Inabanza Mujinga Mbuji

​Chérie Bondowe

​Bwanando Ngimbi

​Maître Nganga

─────────────────────────────────

Henock Kalala - (LEBEAUZAÏRE)

─────────────────────────────────

Comments


bottom of page